Alexandre de Séjournet de Rameignies XI

XAlexandremontage

Alexandre de Séjournet de Rameignies, Colette de Roisin, Eulalie de la Catoire

1.1.4.6.14.6.4.6.9.3.1 | Alexandre de Séjournet de Rameignies (baron 1822), ° au château ‘Le Quesnoy’ 25 octobre 1748, bp. à Blicquy, † château de Rameignies 22 mars 1838, inh. dans le caveau de famille. Seigneur de Cantaraine (relief du 19 août 1775), du Quesnoit après la mort de son père et jusqu’à la fin de l’ancien régime [VER1943]. Il devint membre du Corps Equestre du Hainaut, où il siégea de 1817 à 1830, membre des Etats provinciaux, il fut aussi bourgmestre de Rameignies de 1808 à 1830 (les parents de sa troisième épouse en avaient été seigneurs sous l’ancien régime). Le 12 août 1816, il obtint du roi Guillaume Ier des Pays-Bas par arrêté donné à La Haye, reconnaissance de noblesse, avec octroi de la particule et le prédicat de Jonkheer et très noble, sous le nom de ‘de Séjournet de Rameignies’, et le 29 avril 1822, par arrêté royal, donné au château de Loo par ce même souverain, concession du titre de baron, transmissible par ordre de primogéniture masculine, il figure sur la première liste officielle des nobles.

Il contracta trois mariages :

bosquet,du rieu de cour et motte,baesen,battaille,thiry,de le court,duquesne,maghe,biebuyck,de viron,baugnies,van genuchtenx Ath (Saint Julien) 7 septembre 1779, Barbe du Corron, ° Ath 1753, † Louvain 29 novembre 1790, fille de Philippe-Joseph (°Ath 1712, échevin d’Ath, anobli le 1 juin 1774) et de Marie-Thérèse Huet (°Ath 1712, fille de Jean-Joseph, échevin d’Ath de 1696 à 1733, d’une famille originaire de Valenciennes). Armes : d’argent à la fasce d’azur, chargée de deux cors de chasse d’or et accompagnée de trois hures de sable (à ne pas confondre avec celles octroyées le 26 novembre 1777 à son parent Jean-Baptiste-Nicolas).

bosquet,du rieu de cour et motte,baesen,battaille,thiry,de le court,duquesne,maghe,biebuyck,de viron,baugnies,van genuchtenxx Blicquy 21 novembre 1791 Colette de Roisin (→ tome 4 | Familles alliées), ° Douai et bp sans les cérémonies 28 août 1773, puis avec les cérémonies à Sainte-Gudule à Bruxelles le 10 décembre 1775, † Tournai 26 avril 1798, 21 jours après avoir donné la vie à Victor. Armes : bandé d’argent et de gueules de six pièces. Cri : Roisin.

Du second lit :

1.1.4.6.14.6.4.6.9.3.1.1 | Victor de Séjournet de Rameignies, qui suit XII

129 Colette de Roisin quartiers

Les seize quartiers paternels de Colette de Roisin,
épouse d’Alexandre de Séjournet de Rameignies

bosquet,du rieu de cour et motte,baesen,battaille,thiry,de le court,duquesne,maghe,biebuyck,de viron,baugnies,van genuchten


xxx Rameignies 20 décembre 1798 Eulalie de la Catoire, ° Rameignies 25 février 1768 (susc : Ghislain de la Catoire, son oncle, capitaine au régiment de Deynze, et Marie-Catherine de la Catoire, sa tante), y † 26 novembre 1818, dame héritière de Rameignies, sa cousine germaine, fille de Jean-Henri, écuyer, qualifié chevalier, seigneur de Blaton (qu’il hérita de son frère aîné et relief du 31 novembre 1751 et qu’il vendit au duc de Croy le 11 décembre 1751, de Rameignies (par héritage de son frère aîné Philippe) et de Milomez par achat en 1765 ou 1766; celui-ci émigra pendant la Révolution et rentré depuis à Rameignies, il y mourut le 26 octobre 1808. Eulalie, qui était la dernière du nom, avait pour mère Thérèse-Joseph van Lathem, fille de Joseph, chevalier, conseiller-assesseur au Mont-de-Piété de Bruxelles, greffier de la Chambre d’Uccle, et de Jeanne van Assche). Armes : d’argent à la bande de gueules. Bourrelet et lambrequins, d’argent et de gueules. Cimier : tête et col d’une aigle d’or, languée de gueules. Devise : En grande prudence ou soi bien congnoistre.

Du troisième lit :

1.1.4.6.14.6.4.6.9.3.1.2 | Alexandre-Henri de Séjournet, auteur de la seconde ligne (éteinte en 1955), qui suit XII bis ↓

Continuer la lecture de Alexandre de Séjournet de Rameignies XI

Victor de Séjournet de Rameignies XII

64+65 Victor dSdR Eléonore de Saint-Loup montage

1.1.4.6.14.6.4.6.9.3.1.1 | Victor de Séjournet de Rameignies (baron 1838), ° Tournai 5 avril 1798, † Mons 19 septembre 1881 à l’âge de 83 ans et 6 mois, inh. dans le caveau de la famille à Rameignies le 23 septembre 1881. Bourgmestre de Rameignies de 1830 à 1872. Par testament du 21 avril 1852, Victor hérite de son oncle par alliance, le baron Frédéric de Lamberts Cortenbach, le château de Crèvecoeur-lez-Herve à Battice (→ tome 2 | Crèvecoeur à Battice). Le 28 mars 1868, il fait don d’une terre sise à Rameignies, afin de pouvoir y construire une maison communale,

x Braives 23 juillet 1820 Eléonore de Saint-Loup (→ tome 4 | Familles alliées), ° Lissingen (Eiffel, Allemagne) 25 octobre 1797, y bp le même jour (Kirchenbuch Pfarrei Mürlenbach, tome 2, page 92), † Mons 14 août 1880 à l’âge de 82 ans et 8 mois. Un service solennel suivi de l’inhumation, dans le caveau de famille, fut célébré à Rameignies le jeudi 19 août à onze heures du matin. Sa famille est originaire de Dijon, fille de Joseph, officier au 5ème Régiment d’Artillerie à Cheval, et de Marie-Wilhelmine de Lamberts Cortenbach. Un article paru le 18 août 1881 dans un journal montois fait son éloge : « Durant sa longue vie cette vénérable dame donna l’exemple de toutes les vertus. Les pauvres perdent en elle une bienfaitrice dont la générosité ne se lassait jamais ». Armes : de gueules, à la fasce d’or, accompagné en chef d’un chevron du même, et en pointe de trois pesants d’argent. Ils eurent six enfants, dont Albert, qui suit en XIII. Ils eurent six enfants : Marie-Thérèse, Victorine (héritière du château de Crèvecoeur-lez-Herve, x comte Emile d’Auxy de Launois), Céline, Clothilde-Henriette, Albert, Clothilde-Joséphine (x Albert de Behault de Warelles) (→ tome 2 | Fonds documentaire)

La Belgique pittoresque. Les chateaux /Emile de Damseau

1868/1871 | Château de Crèvecoeur-lez-Herve
(Emile de Damseaux 1830-1913 fecit)
coll. Université de Mons

1 | Marie-Thérèse de Séjournet de Rameignies, ° 15 juin 1821, † à l’âge de deux ans.

victorine-dsdr-emile-dauxy-de-launois-1-12 | Victorine de Séjournet de Rameignies (→ tome 3 | Descendance féminine), ° 3 février 1823, † Thoricourt 17 janvier 1864; le château de Crèvecoeur lui échut (→ tome 2 | Crèvecoeur à Battice), x Rameignies 4 septembre 1850 Emile d’Auxy de Launois (comte), ° Mons 24 mai 1820, † Thoricourt 28 mars 1897, d’Edouard-Eugène-François (comte), qui obtint le 5 mars 1816 reconnaissance de noblesse et du titre de comte transmissible à tous ses descendants, auditeur au Conseil d’Etat, sous-préfet de Namur sous l’Empire, chambellan du Roi des Pays-Bas, de 1818 à 1830, membre et député du Corps Equestre de 1817 à 1830, chevalier du Lion de Belgique, et de Pauline-Rose-Marie de Bousies. En 1885, Emile vendit le château de Crèvecoeur et ses 11 ha à la famille Ernotte. Armes : échiqueté d’or et de gueules de 5 tires. Cri : Et toi Auxy [EPNB1960]  ◪ d’AUXY de LAUNOIS, de CAUX, de PATOUL, GOFFINET, de BONHOME, GAILLARD, CARTON de WIART, NAVEAU de MARTEAU, LINARD de GUERTECHIN, BARY, TRINE, EVERARTS de VELP, ORTS, HAROU, DALLEMAGNE, de FOY, de GRAND RY (→ tome 2 | Fonds documentaire)

3 | Céline de Séjournet de Rameignies, ° 19 mars 1825, † Rameignies 31 août 1856, à l’âge de 31 ans, s.a.. (→ tome 2 | Fonds documentaire)

4 | Clothilde-Henriette de Séjournet de Rameignies, ° 2 mars 1829, † 22 août suivant

5 | Albert de Séjournet de Rameignies, qui suit XIII

db09a-817023104-3-16 | Clotilde-Josephine-Jeanne de Séjournet de Rameignies (→ tome 3 | Descendance féminine),° 21 avril 1833, † Mons 22 mars 1904, inh. Quévy-le-Petit, présidente de la Société mutualiste Sainte-Marthe (photo coll. Mme Philippe-Edgar Detry), x Rameignies 28 juin 1859 Albert-Joseph-Arthur de Behault de Warelles, éc., ° Mons 31 mai 1826, † château de Warelles à Quévy-le-Grand 17 novembre 1893, fils de Joseph-Théodore, qui obtint le 11 août 1822 reconnaissance de noblesse, et de Marie-Antoinette Pepin (fille d’Albert-Honoré Pepin, éc., et de Marie-Françoise de Waziers-Wavrin) ◪  de BEHAULT de WARELLES, de BALINCOURT, BETTE, DEBRANDT, DEFRAIGNE, EWBANK de WESPIN, van HECKE, LAVENNE, SAMAIN, SAUTRIAUX, SPINETTE, STINGLHAMBER, WAUTERS de BESTERFELD (→ tome 2 | Fonds documentaire)

Albert de Séjournet de Rameignies XIII

Albert dSdR Elisa Behaghel Valérie van Tieghem de Ten Berghe

1.1.4.6.14.6.4.6.9.3.1.1.5 | Albert-Henri de Séjournet de Rameignies (baron 1881)(1), ° Rameignies 19 juillet 1830, y † 6 mars 1903 dans sa 73ème année. Le service funèbre eut lieu en l’église de Rameignies le mercredi 11 mars suivant à 10 heures, suivi de l’inhumation dans le caveau de famille. Il fut bourgmestre de Rameignies de 1872 à 1903, et décoré de la Croix civique de 1ère classe, chevalier de l’ordre de Saint-Grégoire le Grand et officier de l’Ordre du Christ de Portugal. Il fit exécuter d’importantes restaurations au château de Rameignies, notamment en ajoutant un second étage,

Behaghel - blason 1845.jpgx Gand 7 juin 1853 Elisabeth-Thérèse Behaghel (→ tome 4 | Familles alliées), ° Ypres 25 avril 1829, † château de Rameignies 12 octobre 1860 à l’âge de 31 ans. Le service funèbre eut lieu en l’église de Rameignies le lundi 15 octobre suivant à onze heures, suivi de l’inhumation dans le caveau de famille. Les Behaghel sont issus d’une famille patricienne de Flandre française qui s’était fixée à Bailleul où elle occupa depuis 1650 des charges publiques. Armes : d’azur au chevron d’or accompagné de trois merlettes d’argent, au chef d’hermine, au lion passant de gueules (→ tome 2 | Fonds documentaire)

4beda-230830619-51Du premier lit :

1 | Fernand de Séjournet de Rameignies, auteur du premier rameau

2 | Amédée de Séjournet de Rameignies, auteur du second rameau

3 | Léon de Séjournet de Rameignies, auteur du troisième rameau

Marguerite-Laure de Séjournet de Rameignies

4 | Marguerite-Laure-Ernestine de Séjournet de Rameignies, ° Rameignies 18 mai 1859, † Casteau 14 juillet 1899, x Ruyen 23 mai 1881 Fernand-Auguste-Henri de Maere (baron 1906)(1), ° Gand 8 novembre 1857, † Hove Brighton (Angleterre) 5 février 1919, fils du baron Emile, et de Léonie Grenier, sa première épouse, fille du baron Grenier, consul des Pays-Bas à Gand, conseiller communal, sénateur et vice-président du Sénat. Fernand épousa en secondes noces à Anvers 12 juin 1901 Camille Langhans, °1862, † 1952 (dont une fille, Marie-Ghislaine). Du premier lit : Robert (baron 1919) (° Casteau 8 octobre 1882, † Mortsel 29 décembre 1964), et Elisabeth (° Casteau 13 octobre 1883, † Ixelles 20 août 1954) (→ tome 2 | Fonds documentaire)

behaghel,van tieghem de ten berghe,de maere,van hoobrouck ten hullexx Gand le 7 février 1863 Valérie van TIEGHEM de TEN BERGHE, ° Gand 3 mai 1837, y † 7 février 1908, inh. dans le caveau d famille à Rameignies. Issue d’une famille originaire de Courtrai, elle était la fille du chevalier Pierre-Ghislain, ancien membre de la Chambre des Représentants, et de Célestine-Joséphine de LIMON. Pierre-Ghislain van Tieghem obtint le 31 octobre 1870 concession de noblesse et du titre de chevalier, transmissible par primogéniture masculine, et par A.R. du 10 janvier 1885, l’adjonction du nom de ‘de ten Berghe’, ancienne seigneurie de la famille. Valérie van Tieghem de Ten Berghe a comme ascendants Jeanne Séjournet (1.4.1.1.1.3.1) (→ tome 3 | Descendance féminine) et Nicolas Benoît

Du second lit :

60145-23352760515 | Blanche-Eléonore-Valérie de Séjournet de Rameignies, ° Rameignies 22 septembre 1869, † Gand 7 septembre 1942, x Gand 16 avril 1895 Raoul-Marie-Constantin-Hubert van Hoobrouck ten Hulle (2), éc., ° Gand 26 novembre 1856, y † 12 mars 1908, avocat, fils d’Edmond, qui obtint le 15 mai 1886 reconnaissance de noblesse, et d’Emma de Keyser (→ tome 2 | Fonds documentaire)

6 | Raoul de Séjournet de Rameignies, auteur du quatrième rameau, qui suit XIV quater

 

Château de Rameignies par Basècles (carte postale envoyée par E et C Nolf) 0

Château de Rameignies | coll. Eric de Séjournet


(1) de MAERE | famille ancienne du Pays de Waes, au comté de Flandre, XVIe siècle.
(2) van HOOBROUCK ten HULLE | famille originaire du comté de Flandre-Gand, anciens seigneurs de Ten Hulle

Sources | [FOR1976] [ANB1875, p. 44-52] [ANB1931-1932, p. 46-47]

PREMIER RAMEAU

1.1.4.6.14.6.4.6.9.3.1.1.5.1
Fernand de Séjournet de Rameignies XIV (baron 1903) x Gabrielle de Schietere de Lophem

Albert-Victor de Séjournet de Rameignies (baron 1931) x Johanna Sebus

Gustave de Séjournet de Rameignies XV, éc. x Marguerite van den Hove d’Ertsenryck

Raymond de Séjournet de Rameignies XVbis, éc. x Eugénie Billiet

Isabelle de Séjournet de Rameignies x Henry de Vion, vicomte de Gaillon

Fernand de Séjournet de Rameignies XIV

1.1.4.6.14.6.4.6.9.3.1.1.5.1 | Fernand-Victor-Couronné de Séjournet de Rameignies (baron 1903), auteur du premier rameau, ° château de Rameignies 4 juillet 1854, † Saint-Josse-ten-Noode 20 avril 1931,

de séjournet de rameignies,de schietere de lophem,sebus,van den hove d'ertsenryck,billiet,de vion

x Sainte-Croix-lez-Bruges 16 juin 1879 Gabrielle-Jeanne-Mélanie de Schietere de Lophem, ° Bruges 2 mars 1853, † Bruxelles 31 janvier 1930, fille du chevalier Charles-Jacques-Thomas-G.-M.-François, et de Mathilde-Marie-Catherine-Ghislaine-Huberte Roels. Armes : de sable à deux chevrons d’argent [EPNB2012].

Le 31 octobre 1907, Gabrielle hérite de son oncle Oscar de Schietere de Lophem le Claerhoutmolen (1), le moulin à vent (korenwindmolen) de Pittem (Flandre Occidentale). Devant le notaire Van Caillie, Fernand et Gabrielle vendent ce moulin le 30 septembre 1908.

Ils habitent le château de Velthem jusqu’au début de la Première Guerre mondiale (→ tome 2 | Fonds documentaire | Fernand 1854-1931)

BRUGGE Chateau de Velthem

Château de Velthem (2) à Sainte-Croix-lez-Bruges

1 | Albert-Victor de Séjournet de Rameignies (baron 1931), ° Bruges 27 mars 1880, † Bruxelles (2e district) 17 décembre 1967, militaire de carrière, engagé le 21 novembre 1900 au 3è Régiment de Lanciers, nommé sous-lieutenant à la date du 24 décembre 1909. Il est désigné le 27 décembre 1909 pour le 1er Régiment de Chasseurs à Cheval, et y est nommé lieutenant le 15 décembre 1912. Il fait toute la guerre 1914-1918 au 1er Régiment de Chasseurs à Cheval et est titulaire de huit chevrons de front. Nommé capitaine en second à la date du 26 décembre 1918, puis capitaine-commandant le 26 juin 1919. Le 1er avril 1920, il est désigné pour rejoindre le 2e Régiment de Lanciers, puis rejoint à sa demande le 4ème Régiment de Chasseurs à Cheval le 15 novembre 1920. Le 24 juin 1921, il est désigné pour le 1er Régiment de Lanciers. Par suite de réorganisation de l’armée, il passe en 1923 au Bureau de Recrutement de Malines. In fine, il est désigné administrativement pour le 1er Régiment de Lanciers le 1er avril 1926. Nommé major honoraire le 26 juin 1931, il se marie sur le tard ayant reçu, le 1 octobre 1931, du Ministre de la Défense nationale « l’autorisation à contracter mariage ». Il est pensionné à la date du 1 avril 1934, mais sert encore trois années dans le cadre de réserve, x Bruxelles (2e district) 25 novembre 1931 Johanna-Gertrude-Wilhelmine Sebus, ° Clèves (Prusse Rhénane Allemagne) 10 novembre 1892, fille de Théodore-Hermann, et d’Anne-Gerharda Bautz (→ tome 2 | Fonds documentaire | Albert-Victor 1880-1967)

2 | Gustave-Charles de Séjournet de Rameignies, qui suit XV (ult.)

3 | Raymond-Auguste-Fernand de Séjournet de Rameignies, qui suit XV bis (ult.)

4 | Isabelle-Laure de Séjournet de Rameignies, ° Bruges 12 décembre 1886, † Ixelles 26 juillet 1977, x Sainte-Croix-lez-Bruges 12 août 1914 Henry-Louis-Marie de Vion, vicomte de Gaillon, Paris (VIIe) 25 avril 1877, † Saint-Josse-ten-Noode 14 février 1959, fils de Jean-Gabriel (vicomte), et de Marie-Zoé-Marthe Puissant de la Villeguerif.


(1) MOLEN ECHO’S, Verdwenen Belgische molens : Claerhoutmolen (Pittem)
(2) détruit en 1969

SECOND RAMEAU

1.1.4.6.14.6.4.6.9.3.1.1.5.2
Amédée de Séjournet de Rameignies XIVbis (jonkheer) x Lucie Fontaine de Ghélin

Yvonne de Séjournet de Rameignies x Edouard Parthon de Von (chevalier) ◪

André de Séjournet de Rameignies XV (jonkheer) x Hélène Forgeur (baronne)

Adrien de Séjournet de Rameignies XVI (jonkheer) x Anne van de KERCHOVE

Eric de Séjournet de Rameignies XVII (jonkheer) x Bernadette de Wilde d’Estmael

Cédric de Séjournet de Rameignies XVIII (jonkheer) x Caroline De Temmerman

Lucie de Séjournet de Rameignies
Théa de Séjournet de Rameignies

Laetitia de Séjournet de Rameignies x (mar.dis.) Rodolphe De Vuyst ◪

Corentin de Séjournet de Rameignies XVIIIbis (jonkheer) x Diane QUERTON

Argan de Séjournet de Rameignies (jonkheer)
Borromée de Séjournet de Rameignies (jonkheer)

Christian de Séjournet de Rameignies (jonkheer) x (mar.dis.) Yolande Thibaut de Maisières xx Dominique Biemans

Etienne de Séjournet de Rameignies XVIIbis (jonkheer) x Annick de Wilde d’Estmael

Gaëlle de Séjournet de Rameignies x Thierry Goossens ◪

Marine de Séjournet de Rameignies x Günther Vansteenweghen ◪

Brieuc de Séjournet de Rameignies XVIII (jonkheer) x Loes Vandenbussche

Thierry de Séjournet de Rameignies XVIIter (jonkheer) x Anne Coppieters ‘t Wallant (jonkvrouw)

Philippe de Séjournet de Rameignies (jonkheer)

Amaury de Séjournet de Rameignies (jonkheer) x Laetitia Gérard

Nicolas de Séjournet de Rameignies (jonkheer)

Michaël de Séjournet de Rameignies (jonkheer)

Anne-Marie de Séjournet de Rameignies x Alain Terpougoff ◪

Amédée de Séjournet de Rameignies XIVbis

036dd-15268869511

1.1.4.6.14.6.4.6.9.3.1.1.5.2 | Amédée-Victor de Séjournet de Rameignies (jonkheer), °château de Rameignies 30 décembre 1855, † Tournai 11 juin 1928, bourgmestre de Pipaix. Le 11 octobre 1885, il participe au Millénaire de Saint Badilon à Leuze (1),

17 Lucie Fontaine de Ghélin 1823.jpgx Pipaix 2 mai 1882 Lucie-Valentine-Antonia Fontaine de Ghélin (2) (→ tome 4 | Familles alliées), ° Gentbrugge 29 septembre 1861, † Toulouse (France) 28 janvier 1935, fille de Charles, éc., et d’Eudoxie Le Fevere de Tenhove. Armes : d’azur à la fasce d’argent, accompagnée en chef de trois têtes et cols de cerfs rangés d’or (→ tome 2 | Fonds documentaire)

1913 - Yvonne de Séjournet de Rameignies II (Tournoi de Chevalerie à Tournai) (portrait).jpg1 | Yvonne-Albertine-Charlotte-Léopoldine-Antonia de Séjournet de Rameignies (→ tome 3 | Descendance féminine), ° château de Ghyssegnies à Pipaix 1 août 1885, † Ath 28 décembre 1971, inh. le 31 décembre 1971 dans le caveau de famille à Rameignies, x Pipaix 16 mai 1905 Edouard-Joseph Parthon de Von (chevalier 1932)(3), ° Horrues 12 novembre 1881, † Béclers 13 septembre 1945, inh. dans le caveau de famille à Laeken. Vice-consul de France pendant la guerre 1914-1918, vice-consul d’Espagne et d’Argentine à Tournai, Directeur de la banque Jules Joire à Tournai, administrateur du Foyer Ouvrier Tournaisien, Administrateur de la Brasserie de Haecht, Président du Royal Auto-Moto Club de Tournai, Membre de l’Assistance Publique, membre de la Chambre du Commerce, membre du Cercle Archéologique d’Ath, membre de la Fanfare Sainte-Cécile de Beclers, membre de la Fabrique d’Eglise de la paroisse Saint-Piat à Tournai, chevalier des Ordres de la Couronne, de la Légion d’Honneur et de l’Ordre Royal d’Isabelle la Catholique. Il était fils du chevalier Alphonse-Henri, châtelain et bourgmestre de Horrues près de Soignies, président du Royal Auto Moto Club du Hainaut (1929), et de Marie-Jeanne-Joseph-Gabrielle Fontaine de Ghélin ◪  PARTHON de VON (→ tome 2 | Fonds documentaire)

2 | André de Séjournet de Rameignies (jonkheer), qui suit 

d79c3-20210817541

1906 | Château de Ghyssegnies (coll. Eric de Séjournet)


(1) SOCIÉTÉ DES SCIENCES DES ARTS ET DES LETTRES DU HAINAUT,  Millénaire de Saint Badilon in Mémoires et publications – années 1885-1887, p. 318 à 321, Mons (→ tome 2 | Fonds documentaire)
(2) de GHÉLIN | famille originaire de la Thiérache. Ghélin est une seigneurie sise sur Tourpes.
(3) PARTHON de VON | famille de robe, originaire du Berry (France), où elle était connue dans les charges parlementaires, dès avant le siècle de Louis XIV. Elle fut en possession des seigneuries de Von, de Moreaux et de Corceloup. Armes : d’azur à la bande d’argent, chargée de trois pommes de pin renversées au naturel.
(4) MEMOIRES ET PUBLICATIONS DE LA SOCIÉTÉ DES SCIENCES DES ARTS ET DES LETTRES DU HAINAUT, ANNÉES 1885-1887, p. 318 à 321, Mons
(5) Gusmar van de Kerchove, ° Tournai 7 décembre 1866, † Pottes 10 mars 1955, propriétaire du château du Quesnoy à Pottes (→ tome 4 | Familles alliées | Anne van de Kerchove)

Sources | [FOR1976, p. 120-121] [ANB 1864, p.90-109] [EPNB1988, p. 327-335]

André de Séjournet de Rameignies XV

André de Séjournet de Rameignies (jonkheer), ° château de Ghyssegnies à Pipaix 21 février 1895, † Overijse 20 août 1973, inh. dans le caveau de famille à Rameignies. Expert immobilier, il travaille pour la Société liégeoise de Construction de Maisons d’Ouvriers. Durant la Seconde Guerre mondiale, il se dévoua pour la Croix Rouge,de séjournet de rameignies,forgeur,parthon de von

x Liège 9 octobre 1923 Hélène Forgeur (baronne) (→ tome 4 | Familles alliées), ° Liège 25 février 1900, † Overijse 23 novembre 1968, inh. le 27 novembre 1968 dans le caveau de famille à Rameignies. Armes : coupé, en chef parti, au premier d’or, au loup courant au naturel, au second de sable, à une tête de mort d’argent; en pointe d’argent, à trois roses de gueules, boutonnées d’or, tigées et feuillées de deux pièces de sinople (rangées en fasce); à l’écusson d’azur, à la fasce d’argent, accompagné de deux étoiles à six rais du même, une en chef et l’autre en pointe, brochant sur le coupé. L’écu surmonté d’une couronne de baron, et d’un heaume d’argent, grillé, colleté et liseré d’or, doublé et attaché d’azur, aux bourrelet et lambrequins d’or et de sable. Cimier : le loup de l’écu naissant. Supports : deux lions au naturel, lampassés de gueules. Devise : ‘Lex Lux’, de sable sur un listel d’argent [ANB1883] [EPNB1962] [FOR1976] (→ tome 2 | Fonds documentaire)

1 | Adrien de Séjournet de Rameignies (jonkheer), qui suit XVI

de séjournet de rameignies,forgeur,parthon de von2 | Anne-Marie de Séjournet de Rameignies (→ tome 3 | Descendance féminine), ° Tournai 26 janvier 1938, x Tournai 11 (12) août 1965 Alain Terpougoff, ° Anvers 2 août 1938, volontaire bénévole à l’asbl Amicale des Corps de Sauvetage à La Hulpe, fils d’Alfred Pauwels, docteur en droit, d’une famille originaire de Merksem, et de Béatrice van de Wouwer, et fils adoptif d’Alexander Terpougoff  TERPOUGOFF, de SADELEER.


Sources | FOR1976, p. 120-121 / EPNB1962, VI, 262 / ANB1883, p. 249-250

Adrien de Séjournet de Rameignies XVI

1.1.4.6.14.6.4.6.9.3.1.1.5.2.2.1 | Adrien de Séjournet de Rameignies (jonkheer), °Liège 17 août 1924, †Bolderberg-Zolder 21 mai 1996, y inhumé sur la Pelouse d’Honneur.

Volontaire de guerre au 20e Bataillon de Fusiliers ‘Résistance’ du 21e Groupe d’armée britannique, nommé sous-lieutenant de l’Infanterie le 26 mars 1946.

Officier des Troupes blindées au 3e Régiment de Lanciers (1950), puis au Centre d’Instruction des Troupes blindées à Bourg-Léopold (1952-1970), Ground Liaison Officer (GLO) au 10e Wing des Chasseurs-Bombardiers à Kleine-Brogel (1970-1975),

van de kerchove,de wilde d'estmael,biemans,thibault de maisières

x Schaerbeek (Saint-Albert) 21 juin 1951 Anne van de KERCHOVE, (tome 4 → Familles alliées), °Ruien 20 août 1927, †Bolderberg-Zolder 7 mai 2020, y inh., volontaire Saint-Vincent de Paul pendant la Seconde Guerre mondiale, médaille de Reconnaissance de la Croix-Rouge, fille de Baudouin, volontaire de guerre 14-18 au 3e Régiment de Lanciers (bataille d’Orsmael), et de Marie-Simonne de la KETHULLE de RYHOVE. Anne descend par sa mère de Jehan I Séjournet ! Armes : d’or au chef d’azur, chargé d’une estoile d’or, accostée de six besants d’or. Heaulme ouvert, treillé et liseré d’or, bourlet d’or et d’azur, hachements de mesme, et pour cimier une estoile d’or.

1 | Eric de Séjournet de Rameignies (jonkheer), qui suit XVII

2 | Christian de Séjournet de Rameignies (jonkheer), °1954, ancien officier Para-Commando et de l’Infanterie (1977-1987), nommé capitaine-commandant de réserve de l’Infanterie en 1991, x 1978 (mar.dis. 1986) Yolande Thibaut de Maisières, °1957, fille de Henri, docteur en droit, et de Marie-Thérèse de la Motte Baraffe; xx 1999 Dominique Biemans, °1952, régente en français et histoire, fille de Henri, et de Denise van Genabeek.

3 | Etienne de Séjournet de Rameignies (jonkheer), qui suit XVII bis

4 | Thierry de Séjournet de Rameignies (jonkheer), qui suit XVII ter

 


Sources | [SEJ19852020]

Eric de Séjournet de Rameignies XVII

20161119 Eric de Séjournet de Rameignies et Berna de Wilde d'Estmael au mariage civil Corentin et Diane (Céline Lambiotte fecit) 98 carré

1.1.4.6.14.6.4.6.9.3.1.1.5.2.2.1.1 | Eric de Séjournet de Rameignies (jonkheer), °1952, officier du Corps de la Logistique (1974-1987), responsable de l’Agence Militaire de Presse (1987-1990), éditeur de la Revue de presse de la Défense nationale (1990), chef du Service de Presse des Forces armées belges (1991-1993), concepteur de Mediascore© (outil d’évaluation des retombées médiatiques), conseiller de presse de la Défense (1993-2007) et du Chef de la Défense (2003-2007).

Depuis 2008, éditeur de sites Internet participatifs mettant en valeur la vie associative, l’histoire locale et, le patrimoine naturel, architectural et paysager rixensartois, – primé en novembre 2009 par la Région Wallonne et la Fondation Roi Baudouin.

Conseiller communal à Rixensart (2012-2016), conseiller de la Zone de Police Lasne, La Hulpe et Rixensart (2012-2016), coprésident de Proximité (depuis 2017).

Cofondateur d’Arborescence, association citoyenne pour la découverte et la protection des arbres remarquables de Rixensart (depuis 2017). Administrateur-fondateur (2005-2013) et chargé de communication (depuis 2005) de l’Association familiale de Wilde d’Estmael. Auteur-éditeur du ‘Livre de raison des Séjournet – de 1384 à nos jours, les générations Séjournet et les familles alliées’,

3 de Wilde d'Estmael - blason 1922x 1974 Bernadette de Wilde d’Estmael (→ tome 4 | Familles alliées), °1953, diplômée de l’Institut Supérieur de Tourisme Charles Péguy, créatrice d’événements, membre (1992-2006) et administrateur (2004-2006) du Cercle Royal Africain et de l’Outre-Mer. Administrateur-fondateur et chargée des événements de l’Association familiale de Wilde d’Estmael (2005-2011), membre de la Croix-Rouge de Belgique et bénévole dans diverses associations rixensartoises (2009-2019). Cofondatrice de l’association citoyenne Arborescence (depuis 2017). Armes : d’argent au coq hardi de gueules, accompagné en chef de trois merlettes rangées de sable. L’écu sommé d’un heaume d’argent grillé, colleté et liseré d’or, doublé et attaché d’azur aux bourrelet et lambrequins d’argent et de gueules. Cimier : le coq de l’écu. Devise : ‘Tenir’, de gueules sur un listel d’argent. (→ tome 2 | Fonds documentaire)

1 | Cédric de Séjournet de Rameignies (jonkheer), qui suit XVIII

2 | Laetitia-Anne-Xavière de Séjournet de Rameignies, °1977, puéricultrice, x 2001 (mar. dis. 2016) Rodolphe-Iwan-Wivine De Vuyst, °1973, fils de Pierre-Michel, licencié en droit et en notariat, notaire honoraire à Borsbeke, et de Rolande (des vicomtes) de Biolley. Dont Chloé, °2002, Isaline, °2004, Camille, °2006, Alexandre, °2009.

3 | Corentin de Séjournet de Rameignies (jonkheer), qui suit XVIII bis

Cédric de Séjournet de Rameignies XVIII

1.1.4.6.14.6.4.6.9.3.1.1.5.2.2.1.1.1 | Cédric de Séjournet de Rameignies (jonkheer),°1975, licencié en philologie romane de l’Université catholique de Louvain et agrégé de l’enseignement secondaire supérieur en langues et littératures romanes UCL, professeur de français et d’histoire à l’Institut Saint-André à Ixelles, x 2004 Caroline De Temmerman (→ tome 4 | Familles alliées), °1978, licenciée en sciences dentaires de l’Université catholique de Louvain, ancienne assistante à l’UCL en endodontie, dentiste indépendante à Woluwé-Saint-Pierre, fille de Pierre, docteur en médecine, anesthésiste réanimateur, et de Jacqueline Binamé, licenciée en sciences dentaires UCL.

1 | Lucie de Séjournet de Rameignies, °2006.

2 | Théa de Séjournet de Rameignies, °2012.

 

Corentin de Séjournet de Rameignies XVIIIbis

Corentin de Séjournet de Rameignies Diane Querton 7 juillet 2018 Abbaye de Nizelles (Céline Lambiotte fecit)

1.1.4.6.14.6.4.6.9.3.1.1.5.2.2.1.1.3 | Corentin de Séjournet de Rameignies (jonkheer), °1985, bachelier en marketing international EPHEC (Louvain-la-Neuve, 2009), Représentant à destination – Jetair (Turquie, Gran Canaria, Djerba 2010-2011), Customer support agent – Jetairfly Aéroport de Bruxelles et Brussels South Charleroi Airport (2012), Travel consultant – Jetaircenter Kraainem (2012-2014, 2015-2016), Group & incentive manager – Belgian Air Travel (2016-2017), Office Supervisor BIP – Visit Brussels (2017-2019), Business & leisure travel consultant – Uniglobe Travel (depuis 2019)

x 2016 Diane Querton (→ tome 4 | Familles alliées), °1983, licenciée en sciences commerciales et financières ICHEC, project manager – RTL Belgium (2008-2013), account manager – New Business IP Belgium (2013-2016), fille de Renaud, et de Philippine de Limburg Stirum (comtesse)

1 | Argan de Séjournet de Rameignies (jonkheer), °2017

2 | Borromée de Séjournet de Rameignies (jonkheer), °2019


(1) photo 2016 Céline Lambiotte fecit

Etienne de Séjournet de Rameignies XVIIbis

1.1.4.6.14.6.4.6.9.3.1.1.5.2.2.1.3 | Etienne de Séjournet de Rameignies (jonkheer), °1955, régent en langues, professeur de l’Enseignement secondaire (e.r. depuis 2015), bénévole Rode Kruis Vlaanderen (depuis 2012), formateur premiers secours Croix-Rouge (depuis 2016)

3 de Wilde d'Estmael - blason 1922x 1982 Annick de Wilde d’Estmael (→ tome 4 | Familles alliées), °1953, fille de Christian, éc., ingénieur agronome, colonial, et de Béatrice Henry de Frahan. Armes : d’argent au coq hardi de gueules, accompagné en chef de trois merlettes rangées de sable. L’écu sommé d’un heaume d’argent grillé, colleté et liseré d’or, doublé et attaché d’azur aux bourrelet et lambrequins d’argent et de gueules. Cimier : le coq de l’écu. Devise : ‘Tenir’, de gueules sur un listel d’argent.

1 | Gaëlle de Séjournet de Rameignies, °1982, graduée en Tourisme, postgraduat en gestion d’entreprise d’économie sociale (ISALT 2003), agrégée de l’enseignement secondaire (2012), enseignante en français et français langue étrangère (THHI Tessenderlo et Basisschool De Talentuin Lummen, depuis 2013), traductrice (SAB Instituut Bree, depuis 2013), x 2005 Thierry Goossens, ingénieur architecte paysagiste (Wageningen Universiteit en Researchcentrum, Pays-Bas 1998-2004), Landschaparchitect Juurlink[+]Geluk, urbanism and landscape design (2005-2006), Landschaparchitekt Gemeente Rotterdam – Stadontwikkeling (2006-2010), Projectleider IBA Parkstad – Stadsregio Parkstad Limburg (2010-2013), Projectmanager IBA Parkstad (2014-2018), Architecte paysagiste et gérant de société (Studio BNL, depuis 2018), fils de Philip, notaire honoraire à Bree, et de Claudine Huynen, dentiste. Dont : Julie, °2009, Thibault, °2010

2 | Marine de Séjournet de Rameignies, °1984, licenciée en Communication appliquée (Haute Ecole Galilée, Bruxelles 2006), Senior Account Executive – Size Communication (2006-2011), Account Manager – There Advertising & Communication (2011-2013), Account Director – There Advertising & Communication (depuis 2013),  x Günther Vansteenweghen, fils de Roger, et de Nicole Chennaux. Dont : Rose, °2009, Arthur, °2011, Alexine, °2015

3 | Brieuc de Séjournet de Rameignies (jonkheer), °1986, Commercial advisor chez AMP/Kariboo! (Agence et Messagerie de la Presse, jusqu’en 2016), Service manager (ABC Industrial Parts, depuis 2016), x 2017 Loes Vandenbussche, °1989, Master Commercial Engineer – Operational management (Universiteit Gent, 2011), Energy Consultant chez Sia Partners (2012-2013), Business Development Manager Renewable Energy chez Aspiravi NV (depuis juillet 2013), fille de Koen, Science teacher Faculteit Wetenschappen Katholieke Universiteit Leuven – Campus Kulak Kortrijk & Sint-Lodewijkscollege Brugge, et de Hilde Tournoy.

Thierry de Séjournet de Rameignies XVIIter

1.1.4.6.14.6.4.6.9.3.1.1.5.2.2.1.4 | Thierry de Séjournet de Rameignies (jonkheer), °1957, géomètre-expert immobilier,

coppieters 't wallant

x Knokke-le-Zoute (église du Sacré-Coeur) 3 juillet 1982 Anne Coppieters ‘t Wallant (jonkvrouw) (→ tome 4 | Familles alliées), °1957, kandidaat vertaler-tolk (français-anglais) (Institut Maria Haps, faculté de la Katholieke Universiteit Leuven), Cambridge Proficiency, Alliance supérieure française, fille de Thierry (jonkheer), président national de la Fédération Nationale Royale des Volontaires de Guerre 1914-1918 et 1940-1945, et de Francine de Lanier. Armes : d’azur à une épée d’argent posée en bande, la pointe en haut, et à une coupe couverte d’or brochant sur le tout. Devise : Sitio justitiam.

1 | Philippe de Séjournet de Rameignies (jonkheer), °1984, Bachelor in Financiën en Verzekeringswezen (Hogeschool Gent, 2008), président du Club des jeunes de l’Association de la Noblesse du Royaume de Belgique (2011-2012), Délégué CILANE  (Commission d’information et de liaison des associations nobles d’Europe) du Club des Jeunes de l’ANRB (2013-2019)(1).

2 | Amaury de Séjournet de Rameignies (jonkheer), °1987, bachelier en Marketing (Hogeschool West-Vlaanderen, 2009), bachelier en Gestion de tourisme et des loisirs (Erasmushogeschool Brussel, 2010), Customer Service Agent (Brussels Airport, 2011-2012, Swissport Belgium, 2012-2013), Team Leader Passenger Services (Swissport Belgium, 2013-2020), ancien président du Club des juniors de l’Association de la Noblesse du Royaume de Belgique, x 2019 Laetitia Gérard, bachelor Occupational Therapy/therapist (Collège d’Ergothérapie de Bruxelles, 2016), fille de Claude et de Yolande de Vinck (baronne).

3 | Nicolas de Séjournet de Rameignies (jonkheer), °1990

4 | Michaël de Séjournet de Rameignies (jonkheer), °1993, bachelor in Network economics (Hogeschool West-Vlaanderen, 2015), master in Handelswetenschap (Universiteit van Leuven, 2017), master in Business Administration and Management (Vrije Universiteit Brussel, 2018). Intervention specialist Rode Kruis-Vlaanderen (2010-2014), volontaire à l’Ordre de Malte (depuis 2010), Internship Trainee à l’Ambassade du Royaume de Belgique en Pologne et Lituanie (octobre 2018 à janvier 2019), Freelance Tour Guide (Bruges area, depuis 2019)


(1) Fondée en 1959, la Cilane rassemble les associations de seize pays d’Europe. Les délégués de chaque pays se réunissent deux fois par an, au printemps et en automne. La Cilane s’efforce de maintenir l’identité de la noblesse en s’appuyant sur des sources historiques et légales précises. Elle veut promouvoir ses valeurs traditionnelles comme une source de dynamisme de notre temps. Elle encourage pour ce faire la création de moyens de liaison et d’information efficaces entre ses membres et vise à développer entre eux des liens d’amitié et de réciprocité (2)
(2) de BEAUFFORT Henri (comte), La Cilane, in Bulletin de la Noblesse du Royaume de Belgique n° 291 de juillet 2017

 

TROISIÈME RAMEAU

1.1.4.6.14.6.4.6.9.3.1.1.5.3
Léon de Séjournet de Rameignies XIVter, éc. x Germaine Le Grand

Christian de Séjournet de Rameignies XV, éc. x Isabelle de Breyne

Jean de Séjournet de Rameignies XVI, éc. x Chantal de Wasseige

Isabelle de Séjournet de Rameignies x (mar.dis.) Eric de Renusson d’Hauteville (comte) ◪

Antoine de Séjournet de Rameignies XVII, éc. x Donatienne van Wassenhove

Jehan de Séjournet de Rameignies, éc.
Alice de Séjournet de Rameignies
Léon de Séjournet de Rameignies, éc.

Marie-Douce de Séjournet de Rameignies x (mar. dis.) Roland de Ghellinck Vaernewyck (chevalier) ◪, xx Jean-Luc Moureaux

Pierre de Séjournet de Rameignies XVIbis, éc. x Elizabeth Drucka-Lubecka (princesse)

Marie-Elizabeth de Séjournet de Rameignies x Franz van Rijckevorsel (jonkheer) ◪

Anne de Séjournet de Rameignies x Guy de Borchgrave (baron) ◪

Dorothée de Séjournet de Rameignies

Gabrielle de Séjournet de Rameignies

Jacqueline de Séjournet de Rameignies x Joseph Dunoyer de Segonzac